Visiter Stewart island

©Frank Fichtmüller

Avec ses 400 habitants et son unique village, l’île de Stewart Island en Nouvelle-Zélande est un véritable havre de paix situé au plus proche de l’Antarctique, tout au sud du pays. Au cours de randonnées mémorables, partez à la découverte d’un environnement sauvage surprenant.

Une île à la nature préservée tout au sud de la Nouvelle-Zélande

©Imogen

Troisième plus grande île du Pays, Stewart Island se trouve à une trentaine de kilomètres de l’île du Sud, de l’autre côté du détroit de Foveaux dans la mer de Tasman. Après une heure de ferry au départ de Bluff sur une mer parfois tourmentée ou un court vol assez pittoresque depuis Invercargill, vous rejoignez des côtes sauvages paradisiaques à la faune et à la flore exceptionnelles.

Ici, en l’absence de prédateurs, des dizaines d’espèces endémiques se sont développées, au beau milieu d’une forêt primitive recouvrant 80 % de l’île. Vous aurez peut-être la chance d’y apercevoir un kiwi au lever du jour, car dans cette région proche de l’Antarctique, les nuits très courtes ne leur suffisent pas pour achever leur chasse nocturne et ils sont souvent actifs à l’aube ou au crépuscule.

Stewart Island, le paradis des randonneurs

©Elizabeth Coughlan

Entre une canopée verdoyante, des criques de sable fin bordant des eaux d’un bleu turquoise intense et des promontoires rocheux escarpés, l’île comporte 280 km de sentiers balisés impeccablement entretenus. Stewart Island plonge les randonneurs de tous niveaux au cœur d’une nature captivante pour quelques heures, une journée ou plus si affinités. Pour prolonger le plaisir, poussez votre périple jusqu’à Ulva, l’île aux oiseaux située dans une réserve marine, à découvrir depuis le port de Paterson Inlet.

Nos suggestions de voyage :