Histoire de la Nouvelle-Zélande

©Keryann

Partez à la découverte de la culture ancestrale des inventeurs du haka en Nouvelle-Zélande. Plongez au cœur de la forêt néo-zélandaise et laissez-vous porter par les légendes fascinantes du peuple maori. Arrivé sur un territoire vierge en pirogue li y a près de 100 ans, ce peuple autochtone a contribué à faire de la Nouvelle-Zélande un espace préservé, où il vit depuis quelques siècles en harmonie avec une nature considérée comme sacrée.

Les premiers habitants de Nouvelle-Zélande

©TradMaoriChief_1894_www.neo-cortex.fr

Selon les récits traditionnels soigneusement transmis depuis des siècles, les Maoris sont issus de la mythique terre de Hawaiki, en Polynésie. Premiers habitants de Nouvelle-Zélande, ils amènent avec eux des mammifères jusque-là inexistants sur ces îles et occupent en premier lieu dans l’île du Nord, hospitalière et riche en ressources.

Les colons anglais s’installent à leur tour sur l’île dès le XVIIe siècle, souhaitant revendiquer ces territoires au nom de la couronne d’Angleterre. La nation de Nouvelle-Zélande prend officiellement forme en 1840, avec la signature du traité de Waitangi. Les chefs maoris acceptent la souveraineté britannique, avec, en contrepartie, la garantie de conserver leurs terres et d’être considérés comme les égaux des sujets de la reine Victoria.

Aujourd’hui, le peuple maori représente 14 % de la population du pays et sa culture imprègne encore fortement le mode de vie des Néo-Zélandais.

Tangata whenua, le peuple de la terre

© Natalia Catalina

Les Maoris considèrent que la nature est une entité vivante au centre de tout : leur mission est de la protéger. Lors de votre séjour en Nouvelle-Zélande, offrez-vous une visite de la forêt primordiale de Waipoua et découvrez la relation particulière nouée entre le peuple maori et la nature à travers des contes et légendes. Vous apprendrez par exemple l’histoire des kauris, des arbres géants endémiques de cette région.

Art et culture maoris

©Laiotz

L’art maori se manifeste surtout par des chants et des danses, dont la plus connue est le haka de Nouvelle-Zélande, popularisée à l’international par les All Blacks. Appelés Ta Moko, les tatouages ornant le visage des hommes et des femmes maoris sont eux aussi fascinants. Retraçant à l’aide de symboles l’histoire de celui qui les porte, ils stimulent l’imaginaire autour de la culture maorie dans le monde entier. Au cours de votre voyage, vous découvrirez également la pierre verte sacrée des Maoris, le Pounamu, dans laquelle sont sculptés de magnifiques pendentifs.

À la rencontre des Maoris en Nouvelle-Zélande

©CHRIS HOWEY 2012

Pour découvrir la culture maorie en Nouvelle-Zélande, vous pouvez commencer par participer à des dîners spectacles, qui reconstituent le folklore traditionnel à l’intention des visiteurs. Poussez plus loin l’exploration de l’histoire de ce peuple en parcourant les différents musées leur consacrant une large place : le Te Papa Tongarewa à Wellington et le musée du mémorial de guerre d’Auckland. Ne manquez pas Waitangi, lieu de signature du traité avec l’Angleterre, près duquel vous pourrez admirer les wakas, des pirogues maories.

Au centre des villages maoris, vous serez certainement accueilli par un powhiri, le rituel de bienvenue se déroulant sur le marae, l’espace de vie de la communauté. Des danses traditionnelles comme le haka et des chants folkloriques salueront votre arrivée. Puis, dans certaines villes de l’île du Nord comme Rotorua, vous pourrez partager le hangi, un plat de viande savoureux réchauffé dans le sol avec des roches volcaniques.

Nos suggestions de voyage


Un voyage sur-mesure en Nouvelle-Zélande ?
Faites nous part de vos envies
Vue panoramique sur Lake Tekapo et les lupins